Jeedom – Sauvegarde et restauration

Aujourd’hui, je vous propose de parler d’une des fonctions essentielles de Jeedom, les sauvegardes ou backups !
Comme pour beaucoup de logiciels, on n’en parle pas assez et malheureusement, on se penche sur le problème bien souvent quand il est déjà trop tard.

En cas de corruption de la carte SD de votre Raspberry ou du disque dur, en cas de mauvaise manipulation, ou pour plein d’autres raisons qui pourraient faire planter Jeedom, les sauvegardes sont indispensables, afin de ne pas tout perdre du jour au lendemain.

Par précaution, Jeedom fait une sauvegarde automatique toutes les nuits et il la stock dans un dossier Backup. Le problème, c’est que si votre carte SD est corrompue, ce qui m’est déjà arrivé, vous perdez tout !
Mais je n’ai pas tout perdu, car j’avais heureusement déporté par précaution, la copie des sauvegardes sur un autre support de stockage.

Voilà donc quelques conseils pour configurer et restaurer une sauvegarde, de manière sûre. A la fin de l’article, je vous propose pour information, un retour d’expérience sur des problèmes rencontrés lors de mes restaurations.

Enregistrer automatiquement les sauvegardes sur un NAS Synology.

Si vous êtes l’heureux possesseur d’un NAS Synology, ou comme moi d’un Xpenology, vous pouvez y déporter le stockage de vos Sauvegardes.
En fait n’importe quelle machine avec un serveur Samba fera l’affaire, une Freebox V6 par exemple.

Dans le cas ou vous n’avez pas de solution matériel pour déporter le stockage de vos sauvegardes, vous pouvez toujours vous acquitter d’un abonnement de 2,00€ par mois, pour que vos sauvegardes soient envoyées sur le serveur de Jeedom market. Avec néanmoins une limite aux 6 dernières sauvegardes des 2 derniers mois.

Configurer la sauvegarde

  • Aller dans : Roue crantée / Configuration / Mises à jour et fichiers / Samba.
  • Cocher : Activer Samba.
  • Saisir l’adresse IP du NAS.
  • Saisir l’utilisateur et le mot de passe du NAS.
  • Saisir le nom du disque réseau contenant le(s) répertoire(s) de sauvegarde, exemple : “//192.168.X.X/Data\ serveur”.
    • Attention les “/” ne sont pas dans le même sens que pour les adresses sous Windows “\”.
    • Si il y a un espace dans le nom de votre disque réseau, il faut mettre un “\” devant l’espace.
  • Saisir le chemin dans lequel vous voulez copier les sauvegardes, exemple : “Logiciels/Jeedom/Backup”.
    • Attention il n’y a pas de “/” au debut et à la fin du chemin.
  • Sauvegarder en bas à gauche.

Activer l’envoi des sauvegardes

  • Aller dans : Roue crantée / Sauvegardes.
  • Onglet “Sauvegardes Samba”.
  • Cocher la case “Envoi des sauvegardes”.
  • Cliquer sur : Sauvegarder. (Et pas sur Restaurer :))

C’est ici également que vous pourrez lancer la restauration d’une sauvegarde stockée sur votre NAS, en cliquant sur Restaurer (cette fois ci).

Faire une sauvegarde manuellement

Il peut parfois être utile de faire une sauvegarde manuellement. Par exemple, avant de faire des tests, d’installer un plugin, ou de faire des modifications importantes sur votre Jeedom.

N’oubliez pas que la sauvegarde sera stockée dans le répertoire “/var/www/html/backup” de Jeedom. Donc, si vous avez prévu de tout formater, pensez à récupérer le fichier.

Si vous avez activé le stockage déporté des sauvegardes, Jeedom se chargera d’envoyer les copies au bon endroit. Exemple pour le NAS : Send backup Samba...

  • Aller dans : Roue crantée / Sauvegardes
  • Cliquer sur “Lancer”.
  • Attendre
  • C’est Prêt !

Dans la fenêtre de droite, vous allez voir l’avancement de la sauvegarde.

Vous n’êtes pas obligés de rester sur cette fenêtre. La sauvegarde se fait en arrière plan. Mais évitez cependant de trop solliciter Jeedom à ce moment la.

[START BACKUP]
***************Start of Jeedom backup at 2017-09-01 23:09:38***************
Send begin backup event...OK
Check database...
OK
Backup database...
OK
Persist cache :
OK
Create archive...
OK
Clean old backup...OK
Limit the total size of backups to 500 Mo...
Remove : /var/www/html/core/php/../../backup/backup-Jeedom_Lyon-3.0.11-2017-08-25-05h33.tar.gz
OK
Send backup Samba...
Domain=[WORKGROUP] OS=[Unix] Server=[Samba 4.1.18]
putting file backup-Jeedom_Lyon-3.0.11-2017-09-01-23h09.tar.gz as \Logiciels\Jeedom\Backupackup-Jeedom_Lyon-3.0.11-2017-09-01-23h09.tar.gz (7018.2 kb/s) (average 7018.2 kb/s)
Domain=[WORKGROUP] OS=[Unix] Server=[Samba 4.1.18]
Domain=[WORKGROUP] OS=[Unix] Server=[Samba 4.1.18]
OK
Name of backup : /var/www/html/core/php/../../backup/backup-Jeedom_Lyon-3.0.11-2017-09-01-23h09.tar.gz
Send end backup event...OK
Backup duration : 129s
***************Fin de la sauvegarde de Jeedom***************
[END BACKUP SUCCESS]

Restauration d’une sauvegarde

La restauration est possible depuis une sauvegarde présente en local, par exemple un Raspberry, ou stockée sur un autre support, par exemple un NAS synology.

Sauvegardes locales

  • Aller dans : Roue crantée / Sauvegardes.
  • Aller dans l’onglet : Sauvegardes locales.
  • Sélectionner une sauvegarde dans la liste “Sauvegardes disponibles”.
  • Cliquer sur “Restaurer”.

C’est ici que vous pourrez envoyer, supprimer ou télécharger des sauvegardes locales.

Sauvegardes sur NAS

  • Aller dans : Roue crantée / Sauvegardes.
  • Aller dans l’onglet : Sauvegardes Samba.
  • Sélectionner une sauvegarde dans la liste “Sauvegardes disponibles”.
  • Cliquer sur “Restaurer”.

C’est le même principe dans le cas ou vous stockez vos sauvegarde sur le Jeedom Market, il faut juste aller dans l’onglet : “Sauvegardes Market”

Problèmes suite à une restauration de Jeedom

Lorsque j’ai fait une restauration de Jeedom, j’ai rencontré quelques soucis. Voilà mon retour d’expérience avec des solutions aux problèmes rencontrés.

Mise à jour des plugins

Après une restauration, il est recommandé de lancer une mise à jour, pour être certain que les plugins et le core soient bien dans les dernières versions disponibles.

  • Aller dans : Roue crantée / Centre de mise à jour.
  • Cliquer sur : Vérifier les mises à jour.
  • Cliquer sur : Mettre à jour.

Dépendances NOK après restauration

J’ai eu également quelques plugins (capricieux) qui m’ont posés problème après la restauration. Impossible de relancer les dépendances et les démons, statuts à NOK, le plugin ne démarre pas.

  • La solution :
    • Refaire une installation “propre” de Jeedom.
    • Installer les plugins juste après avoir installé Jeedom et avant même de lancer la restauration.
    • Vérifier que les statuts soient bien à OK, si ce n’est pas le cas, il est plus facile de débugger un Jeedom tout frais.
    • Après je restaure la sauvegarde.
  • Quelques plugins ayant posé problème, réglé avec cette technique :
    • Xiaomi Home.
    • Bluetooth Advertisement.
    • Broadlink.

Plugin introuvable info.xml

Dès que la restauration s’est terminée, j’ai reçu plein de messages de Jeedom avec l’erreur suivante :

Plugin introuvable : /var/www/html/core/class/../../plugins/[nom du plugin]/plugin_info/info.xml

L’intitulé du message n’est pas très juste, car les plugins sont bien présents si on va dans le gestionnaire de plugins. Je n’ai pas vérifié, mais je pense que c’est le fichier info.xml qui était introuvable.

  • La solution :
    • Aller dans : Roue crantée / Centre de mise à jour.
    • Cliquer sur “Réinstaller” en face des plugins ayant le problème, afin de forcer la réinstallation.

Message d’erreur lors de la connexion

The stream or file "/var/www/html/core/class/../../log/event" could not be opened: failed to open stream: Permission denied

  • La solution :
    • En SSH taper :
      • sudo chmod 775 -R /var/www/html
      • sudo chown www-data:www-data -R /var/www/html

Conclusion

Voila un tour rapide de la sauvegarde sur Jeedom. Avec ces quelques conseils, vous devriez pouvoir avancer un peu plus sereinement et vous concentrer sur la configuration et la création de scénarios, sans risquer de perdre des heures de travail.

N’hésitez pas à laisser en commentaire toutes remarques ou conseils complémentaires.

Partager :
10 Comments

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci à ceux qui ont contribué.
Votre don contribuera à fournir encore plus de contenu de qualité.

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com